La vie ensemble de tous les jours

vie

Introduction :

Dans ce monde de développement, course vers le progrès technique, scientifique, industrialisation en abondance, exploitation à outrance de la nature...cet avenir meilleur n'a pas eu de résultats escomptés.

Par contre les inégalités économiques au sein du monde se sont lourdement aggravées. Des cultures ont disparues et d'autres sont en voies de disparitions de même que la destruction écologique est fortement avancée. Le "climat" est morose.

Solidarité sociale :

Celle-ci repose sur l'idée qu'il ne faut pas tout espérer du politique, des institutions avant de bouger. Il faut agir d'abord avant l'urgence et demander ensuite aux Grands de ce monde de prendre une décision.

Cette prérogative fait appel collectivement et individuellement à la responsabilité sociale.

Un exemple : par temps de grands froids, je vois un SDF, j'essaie de le mettre a l'abri de ces conditions climatiques car s'il meurt, je me sentirai coupable d'avoir mal ou suffisament peu agit. Je dirai que c'est la responsabilité de chacun et de tous à notre prise de conscience envers celle-ci.

Quelques aides face aux personnes en détresse sociale :

Restos du coeur, samu social,secours populaire ou catholique,rmi, ong....

Energies renouvelables : 

Qu'entendons nous par ces mots ?

C'est de l'énergie dont la consommation n'appauvrissent pas les ressources naturelles car elles font appel à des éléments qui se recréent naturellement (solaire, vent...)

Par contre la fission nucléaire et combustibles fossiles (charbon,pétrole ...)n'en sont pas, ils sont voués à la disparition à brèves échéances.

Jadis, on se chauffait au bois qu'on allait couper dans la forêt.Cela semblait inépuisable mais on courrait à la déforestation dû à l'utlisation à grande échelle. Le monde d'aujourd'hui amplifie sa consommation

Le pétrole et le gaz coûtent chers à notre terre en plus,il pollue.

Que dire de l'électricité ?

Certains systèmes de productions ne sont pas très écologiques.

Les barrages causent des gènes sur l'écosystème

Les centrales nucléaires engendrent des déchets toxiques et très dangereux pour la vie (problèmes de stockage de ceux-ci avant retraitement).

Devenir écolo n'est pas si difficile qu'on le pense.Prendre soin de notre planète,c'est notre devoir et un privilège.

Quelques énergies renouvelables :

Eoliennes (vent)

Vagues et la houle

Energie marémotrice(marée)usine de la Rance en Bretagne

Energie solaire, géothermique....

5 familles d'energies renouvelables :

Fournies par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux, les énergies renouvelables ne produisent pas ou peu de déchets, d’émissions polluantes. Elles participent à la lutte contre l’effet de serre et les rejets de CO2 dans l’atmosphère, favorisent la gestion calculée des ressources locales, procurent des emplois. Le solaire (solaire photovoltaïque, solaire thermique), l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse, la géothermie sont des énergies quasi inépuisables par rapport aux « réserves » extraites des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction : pétrole, charbon, lignite, gaz naturel. Entrez dans l’univers des énergies renouvelables :

Quelles sources d’énergies,pour quels besoins,  comment les prélever,les transformer et sous quelle forme s'en servir ?

La biomasse :

Comprend trois familles principales :
- Les bois énergie ou biomasse solide
- Le biogaz
- Les biocarburants

Ce sont tous des matériaux d’origine biologique utilisés comme combustibles pour la production de chaleur, d’électricité ou de carburants.

 

 

 

Contraintes et limites :

Aujourd'hui, on assimile souvent le terme d'énergie renouvelable à celui d'énergie propre. Au sens strict, la définition est différente : une énergie propre ne produit pas de polluant, ou bien elle génère des polluants qui disparaissent rapidement. Par conséquent, une énergie renouvelable n'est pas nécessairement propre, et inversement. On peut citer le cas de la biomasse. L'énergie issue de la combustion de celle-ci est propre à condition que la consommation ne soit pas excessive et permette à la flore de réabsorber tout le dioxyde de carbone dégagé.

Les énergies propres et renouvelables sont parfois présentées comme une solution au problème du réchauffement climatique. Il faudrait pour cela pouvoir développer suffisamment celles-ci pour pouvoir diminuer la consommation absolue (et non relative) d'énergies fossiles. Or la production d'énergie d'origine renouvelable est limitée par son rendement, son stockage, la superficie ou les infrastructures nécessaires. Le développement des énergies renouvelables est nécessaire  mais  ne suffira pas à éviter une importante diminution des consommations d'énergie : malgré les renouvelables, des changements de nos modes de vie sont nécessaires et primordiales.

 

Phil Lerenard  

  A suivre..               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


© 2007/2015 Lansky et Phil Lerenard Tous droits réservés

foximage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site