Médicaments génériques

medicaments generiques

Le médicament générique est un concept aujourd’hui très entourée. C’est une copie d’un médicament original, mais pas forcément, rigoureusement identique. Il doit posséder la même composition qualitative, quantitative en principes actifs, la même forme pharmaceutique que la spécialité de souche, prouver la bioéquivalence avec cette dernière, c’est-à-dire la même répartition dans l’organisme et en conclusion la même efficacité. Il peut présenter des différences, à condition qu’elles n’affectent pas l'équité du médicament générique par rapport au médicament de référence, seule gage d’une activité thérapeutique semblable.

Ils ont un rôle dans l’absorption, la constance du médicament et conditionnent son aspect. Par contre, le goût, la couleur, les excipients employés peuvent être distincts. En d’autres termes, ces différences ne doivent pas modifier la quantité et la vitesse auxquelles le principe actif est délivré dans l’organisme. Ces disparités résident notamment dans la composition en excipients qui sont des matières sans activité pharmacologique. Ils servent partculièrement à mettre en forme le médicament et à conduire le principe actif dans l’organisme à l’endroit où il doit agir.

Le médicament générique obéit aux mêmes règles que le médicament princeps : mêmes principes et exigences permettant l'argument de la qualité du médicament, sa réedition d’un lot à l’autre et sa constance, mêmes protocole de prescription et de délivrance.

Ce médicament générique, similaire à un médicament autorisé (molécule princeps) doit l'être depuis au moins 10 ans dans l'Union européenne, et qui bénéficie de l'effondrement du brevet du princeps pour être commercialisé.

Foxtrott


© 2007/2015 Lansky et Phil Lerenard Tous droits réservés

foximage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site